Croqués par Daumier, décrits par Flaubert et Balzac..., le médecin, l'avocat, l'architecte, le notaire et bien d'autres professionnels sont-ils toujours des notables conformes à leur identité dans l'inconscient collectif de notre société ? Dans notre monde en pleine mutation socio-économique, ces métiers libéraux, dits traditionnels, réglementés, voient émerger de nouvelles activités dans le champ libéral, tout comme l'apparition de la professionnalisation du chirurgien au XVIIIe siècle ou la naissance de l'expert-comptable au XIXe siècle avec l'arrivée des activités industrielles.
 Si le terme « profession » est clair, celui de « libéral » est parfois ambigü. « Libéral » et/ou « libéralisme » sont des mots polysémiques et de charge polémique. Ils désignent à la fois des rapports particuliers entre l'individu, le professionnel et la société, et des pratiques économiques qui ne sont pas forcément capitalistiques pour le secteur des professions libérales, mais dans une logique comportementale d'indépendance et de liberté d'action.

Professions libérales au XXIe siècle, Olivier Aynaud

15,00 € Prix original
10,50 €Prix soldé